Le Trapèze des Mascareignes c’est une géologie riche autant en histoire qu’en particularités géologiques, alliant activité volcanique avec ses volcans actifs qui attirent les volcanologues du monde, ses points chauds et bien sûr ses phénomènes géologiques qui a fait l’histoire de cete zone géographique.

Les trois îles principales des Mascareignes sont de résultat de plusieurs volcans qui ont quitter leur statut de volcan sous-marin. Les îles de l’archipel des Mascareignes sont alignées sur une faille de la croûte terrestre, en dehors de toute plate-forme continentale. A noter que les volcans en question sont issus d’un point chaud de la croûte terrestre. Ce point chaud est bouge et se dirige vers le sud.

Rodrigues est le plus ancienne des îles avec une origine estimée à 8 millions d’années, avec entre temps l’érosion qui a joué son rôle.  l’île de la Réunion est elle plus jeune avec ses 3 millions d’années et possède un volcan encore en activité dans la zone, à savoir le Piton de la Fournaise.

Malgré les distances importantes qui existe entre les îles elles forment un archipel du fait de leu géologie commune tout comme leur histoire commune d’ailleurs.. 

Géologies des autres îles du trapèze des Mascareignes

Madagascar

La géologie de Madagascar est à la composition entre la structure et l’évolution des couches externes et internes des roches de l’île.

Sa géologie se caractérise par des roches variées datant du Précambrien concernant la partie Est et du centre de l’île. Il s’agit d’intrusions de basaltes et des rhyolites du Mésozoïque au Cénozoïque.

Coté ouest de l’île il s’agit plutôt de roches sédimentaires du Carbonifère au Quaternaire.

Et concernant le nord-est de l’île , il s’agit de roches de l’Archéen.

Dans le nord de Madagascar on trouve des  ceintures de roches vertes formées pendant l’Archéen ou le Paléoprotérozoïque.

Seychelles

L’archipel des Seychelles a été créé il y a quelque 65 millions d’années. Tout d’abord, il y a eu la séparation du Gondwana en plaque tectonique indienne et la la plaque africaine également. Associée à un volcanisme sous-marin, similaire à celui qui a créé Maurice et l’île de La Réunion. Les îles granitiques se trouvent ainsi au coeur de la vaste plate-forme continentale du Banc des Seychelles (43 000 km2) et qui s’étend, selon un axe NW-SEsur 330 km de long et 180 km de large.

Les Comores dont Mayotte

L’archipel des Comores est constitué d’îles volcaniques à l’image de certains massifs que l’on peut trouver au nord de Madagascar et qui se sont formés au tertiaire et au quaternaire.

L’île de Mayotte, maintenant un département français, est la plus ancienne, a subi trois phases de volcanisme entre 15 et 0,5 Ma.

A l’inverse, l’île la plus récente est l’île de la Grande Comore, avec son volcan, le Karthala,  toujours actif et qui possède l’un des plus grand cratères du monde.

En mai 2019, une campagne géologique baptisée « MAYOBS » a révélé l’existence d’un volcan de 800 m d’altitude  à 50 km à l’est de Mayotte, à 3 500 m de profondeur. Ce volcan était à l’origine des nombreux tremblement de terre et secousses sismiques observé sur l’île. Il s’est formé en moins d’un an. 

Particularités géologiques

La zone océan indien a bien des trésors à faire découvrir, la géologie et géographique en ont fait un lieu unique.

Plage de sable noir

Beaucoup connaissent au moins une plage de sable blanc mais connaissez vous les plage de sable noir, issus des roches volcaniques, tel qu’on en trouve à la Réunion sur la côte sud à l’Etangs Salé (notamment).

Rochers en granite

Qui n’a pas entendu parlé des belles plages des Seychelles, un vrai paradis sur terre. Mais les plages des Seychelles, sont aussi impressionnantes par leur blocs de granites, aussi beaux qu’impressionnant, tel qu’on en trouve sur les îles Mahé, Praslin, La Digue, et notamment sur la plage de Source d’argent, complétant parfaitement 

Neige sur le toit du trapèze des Mascareignes

Sur le piton des neiges, toit de l’espace géographique, il arriver que la neige s’invite au climat pourtant tropical, ce qui est exceptionnel pour une île sous les tropiques

Eruptions visibles au plus près

A l’île de la Réunion le piton de la fournaise est un volcan actif (l’un des plus actifs du globe) et il n’est pas rare de voire des éruptions volcaniques, parfois plusieurs fois par an, ce qui ravi les touristes tout comme les volcanologues. Si vous n’avez pas de chance et que le volcan n’est pas en éruption, vous pourrez même monter au sommet du volcan sur cette île volcanique surnommé l’île bourbon ou y aller en hélicoptère qui tournera tout autour du volcan. Dans l’est, on peut voir la coulée de lave du volcan la fournaise,, que ce soit de la lave fluide pendant les éruption, à savoir de la lave en fusion, ou de la lave solidifiée comme il y en a partout sur l’île.